CINE-DEBAT - "Wallonie Sauvage"

Public Tout public
Niveaux 6 ans, 7 ans, 8 ans, 9 ans, 10 ans, 11 ans, 12 ans, 13 ans, 14 ans, 15 ans, 16 ans, 17 ans, 18 ans, adulte
Discipline Biologie
Site Louvain‑la‑Neuve
Lien https://www.facebook.com/WallonieSauvage/
Organisme Scienceinfuse

Description

Contrairement aux idées préconçues, la Wallonie sauvage existe !
Voyage au cœur d’un territoire sauvage, une véritable invitation à la découverte d’un patrimoine naturel exceptionnel aux multiples facettes...

A l'heure où le changement climatique est au centre de l'actualité et la biodiversité de la planète menacée, de nombreuses personnes œuvrent au quotidien pour restaurer cette nature indispensable en Wallonie. 
Après la projection du documentaire, un des réalisateurs du film, Robert Henno, sera présent ainsi qu'une série de chercheur.e.s de l'UCLouvain. Ces derniers vous présenterons leur recherches en matière de biodiversité et un temps de questions et réponses sera prévu.

Le film sera disponible en ligne le samedi 27 à 19h30 :

A partir de 20h30, suivez et participez au débat en ligne en présence du réalisateur et des chercheur.e.s :


Quelques infos sur nos intervenants :
Robert Henno est vidéaste animalier. Depuis son enfance le film et la photo animalières ont été ses passions. Au cours des années 80 il crée à Bruxelles une agence photographique spécialisée dans la nature et l’environnement. Celle-ci commercialisera sur les cinq continents ses photos, mais aussi celles des meilleurs spécialistes mondiaux en la matière. En 2007 il cède l’agence pour pouvoir retourner sur le terrain et réaliser son dernier rêve : faire du film animalier. Au cours des années qui suivent il parcourt l’Europe et l’Afrique et amasse des milliers de séquences. Sa boulimie calmée, il s’attaque à des sujets de proximité et commence à « raconter des histoires » avec ses images. Son premier film sort en 2016 et rencontre un grand succès.







Renate Wesselingh est biologiste et professeure en écologie et évolution à l’UCLouvain.
D’origine néerlandaise, elle a travaillé aux universités de Leiden, d’Amsterdam et de Georgia (États-Unis) avant d’atterrir en Belgique en 2000. Ses recherches se focalisent sur la pollinisation et les aspects génétiques et écologiques de l’hybridation naturelle entre espèces végétales en milieu naturel. Elle enseigne l’écologie, aussi bien en théorie que dans des enseignements sur le terrain, pour apprendre aux étudiants de mesurer la biodiversité et comprendre le fonctionnement des écosystèmes.